Bienvenue sur notre site

  Contactez-Nous

Qui sommes nous ?

   Par courrier : 3, rue Xaintrailles 75013 - Paris

Par téléphone : +(33) 7 50 24 77 30
Par courriel : contact@avref.fr

Charte

Nous vous assurons d’une réponse personnalisée. La personne de l’Avref qui lira votre message ne diffusera ni votre identité, ni aucune information que vous lui confierez sans votre autorisation explicite.

 Livre Noir de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X

L'AVREF avait été mise au courant par divers organismes de faits problématiques liés à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (faits de pédophilie dans des écoles de la Fraternité, avec jugements en cours, prescription dans certains cas). Puis d'autres sortes de témoignages décrivant les pratiques coercitives d'un milieu très fermé sur lui-même, où les familles en viennent quelquefois à préférer la position de la communauté à l'écoute des leurs enfants. Le présent Livre Noir ne s'est pas suffi des témoignages directs, mais profite aussi de documents et témoignages transmis par d'autres sites, après vérification, afin de donner un tableau plus complet des situations. Il apparaît une institution où le financier a autant d'importance que la doctrine, ce qui peut être commun. Mais sachant l'attachement à la doctrine, cela peut faire peur. Et où, comme dans tout milieu fermé et jugeant de haut le reste du monde (dont du reste le reste de l'Église), les affaires de mœurs ou même criminelles, toujours critiquées quand elles sont à l'extérieur, sont étouffées quand elles sont en interne. Et où les victimes, évidemment ignorées, se trouvent exclues de ce qui a été toute leur vie leur société, leur famille, leur milieu identitaire.
Aymeri Suarez-Pazos

 Fondateurs Arche et st Jean

Nous recevons ce témoignage remarquable d'une ancienne victime du père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la Fraternité Saint-Jean, du père Thomas Philippe, frère du précédent et co-fondateur de l'Arche, et de la communauté tenue par leur soeur commune.
Par ce témoignage essentiel, on relève que l'Arche en tant que telle a été épargnée par les enquêtes, ce que notre témoin dénonce, et malgré le fait que son fondateur, Jean Vanier, n'ait semble-t-il jamais crédité les condamnations faites par l'Eglise sur les abus commis par le frère Thomas.

 Appel des victimes

Des parents de victimes d'un prêtre pédophile nous communiquent cette lettre et nous proposent de la publier. Nous le faisons volontiers, retrouvant dans ce qui est dénoncé concernant la non prise en charge ou la couverture de ces crimes par les autorités ecclésiales les mêmes processus que ceux qui leur font éviter de prendre en considération les dérives communautaires, quand il ne s'agit pas de complicité. 
Les crimes de pédophilie ne sont pas rares, on le sait par certains procès médiatisés, au sein de communautés déviantes.
Lire la lettre

 Victimes

Vous êtes victime d’une Communauté, d’un Mouvement, ou d’une personne qui a pris autorité sur vous :

  1. Vous qui aviez prononcé le vœu de Chasteté : Vous avez connu l’isolement, la rupture affective avec des êtres chers;
  2. vous qui aviez prononcé le vœu de Pauvreté : Vous avez connu l’extorsion, l’abandon, la misère intellectuelle et spirituelle;
  3. vous qui aviez prononcé le vœu d’Obéissance : Vous avez connu la soumission, le harcèlement, l’abus de pouvoir;
Alors réagissez. Rien n’est perdu.
  • Si vous y êtes encore, prenez la fuite sans regarder en arrière, recouvrez votre liberté.
  • Si vous avez quitté, vous avez fait le plus dur, vous pouvez vous reconstruire, vous devez le faire.
 L’AVREF vous accueille et vous aide : manifestez-vous !
Soutien confidentiel assuré par des familles et d’anciens membres de Communautés.

 Proches

Votre enfant ou l’un de vos proches est devenu membre d’une Communauté religieuse ou d’un mouvement ecclésial qui n’avait pas votre approbation.
Vos réticences sont justifiées par le fait que les liens familiaux ou amicaux qui vous unissaient s’affaiblissent et que des changements sont observables dans son comportement et même dans sa personnalité.
 
Alors réagissez ! Rien n’est perdu.

  • Gardez le contact avec votre proche. 
  • Ne restez pas seul(e) face à cette situation

 
L’AVREF vous accueille et vous conseille : manifestez-vous !
Soutien bénévole et confidentiel assuré par des familles et d’anciens membres de Communautés.