DAS WERK – « L’ŒUVRE »

DAS WERK, «L’Oeuvre» est une communauté spirituelle catholique créée en 1938 en Belgique par Julia Verhaege. Le 29 Août 2001, elle a obtenu la reconnaissance du Vatican comme " Famille de Vie Consacrée ". 

"Das WERK" se compose d'une communauté de prêtres, de diacres, de séminaristes, et d’hommes laïcs. Une communauté de femmes consacrées (des sœurs) lui est également rattachée. Elle déclare s’inspirer de la pensée de John Henry NEWMAN. "Das WERK" se présente comme une des nouvelles formes de vie consacrée selon l’article 605 du Droit Canon et doit suivre les règles communes à tous les instituts de vie consacrée. En outre  les règles spécifiques qui sont prévues dans les Constitutions,  lui sont (théoriquement du moins) applicables. « Das WERK » est présente en Belgique et Pays Bas, dans les pays germanophones, en Hongrie et à Rome.

résumé

Avec Das WERK nous sommes devant le cas d’école d’une vie de femmes mise en ordre par les hommes.
Alors que dans les années cinquante, nombre de religieuses souhaitent accéder à une formation de meilleure qualité, Julia, la fondatrice, à la tête de ses jeunes communautés écarte la tentation de ce qu’elle perçoit comme un intellectualisme. Sa biographie nous explique ainsi que «Mère Julia met souvent en garde contre une certaine curiosité qui demande à être purifiée. Dans sa jeunesse elle s’était rendu compte elle-même qu’elle ne devait pas lire tous les ouvrages qui lui tombaient sous la main» 
Extrait de/ Bregenz, Famille Spirituelle «l’Oeuvre», 2007

« On ne peut pas écrire que Julia est anti-moderne ou réactionnaire, ce qui l’anime est davantage un intégralisme catholique qui refuse l’autonomie du monde contemporain » peut-on lire dans un blog consacré à sa biographie.
http://penser-le-genre-catholique.over-blog.com/article-elle-aimait-l-eglise-mere-julia-verhaegh-52596117.html
 
Comme de nombreuses communautés, Das Werk n’est pas épargnée par le risque de dérives.
Un témoignage nous est en effet parvenu.

videos a visionner

Nous signalons également à nos lecteurs germanophones deux vidéos leur permettant d’aborder le problème du fondamentalisme religieux :
 
In manem des Vaters
https://www.youtube.com/watch?v=R2uuc7I4Zgo
Katholische Fundamentalisten
 
Hardliner des Herrn
https://www.youtube.com/watch?v=ztM3fi9JAmM
Religiöse Sekten und Fundamentalismus in Deutschland -Absurde und gefährliche Parallelwelten

Témoignages recueillis

Témoignage de Doris WAGNER recueillis par l'Avref.

Suite ici

Conclusions de Doris wagner

« Qu’est-ce que c’est, des personnes qui prétendent croire en Dieu et qui, en Son nom, abusent et humilient d'autres personnes ? N'ont-elles pour ce Dieu aucune crainte ?  Ne croient-elles pas à un jugement final ?  Que vont-elles lui répondre quand il leur dira: J'étais jeune et enthousiaste, et vous avez profité de moi.  J'étais au bout de mes forces, et vous m'avez forcée à travailler.  J'avais faim, et vous ne m'avez rien donné à manger.  J'étais seule, et vous m'avez coupée de ma famille et de mes ami(e) s.  J'étais malade et vous ne m'avez pas soignée. J'étais pauvre et sans moyens, et vous m'avez renvoyée.  Je vous ai fait confiance, et vous m'avez battue et humiliée, m'avez fait peur et m’avez menacée.  J'étais une épave mentale, et vous m'avez violée.  J'étais au bout de mes forces, et vous avez pris connaissance avec dérision de ma tentative de suicide.  Que vont-elles répondre? »