L’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre

Situé dans la mouvance traditionaliste, l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre (ICRSP) se présente comme une sorte de Fraternité Saint Pie X qui n’aurait pas souhaité rompre ses attaches avec Rome.
Créé en Italie en 1988 avec l’appui de prélats de ce pays et basé à Gricigliano près de Florence, cet Institut est implanté dans plusieurs diocèses dans le monde tantôt sous la forme de prieurés, ou de chapelles dédiées, ou encore d’écoles hors contrat. Ses relations avec les épiscopats locaux sont souvent difficiles, l’Institut fonctionnant de façon autarcique par rapport aux Eglises diocésaines.
Un séminaire est installé à Gricigliano, un couvent de religieuses également, et c’est là que l’ICRSP dirigé par un prieur/modérateur auto-proclamé, Mgr Wach, y fait ordonner ses prêtres. Le culte de la tradition associé au goût du luxe et à un faste d’un autre âge caractérise cet institut qui dispose d’importants moyens financiers, et d’une sorte de « cour » autour de son prieur. Malgré des dépenses  plutôt somptuaires le régime social de ses prêtres n’est pas du tout garanti car on compte beaucoup sur la contribution des familles.
L’ICRSP connaît les difficultés habituelles et les disputes internes de toute Communauté repliée sur elle-même. En cas d’abus signalé les personnes mises en cause sont déplacées comme c’est souvent le cas dans de nombreuses institutions.