L'ARMEE DE MARIE


L’Armée de Marie est un groupe se voulant d’inspiration chrétienne issu du catholicisme annonçant qu’il a pour but la sanctification personnelle par la réforme intérieure.


Ce groupe se nomme aussi la « communauté de la dame de tous les peuples ». Il a été excommunié suite à de nombreuses dérives en 2007.
Marie Paule Giguère a fondé ce mouvement en 1971 à Lac-Etchemin au Canada. Bien qu’il ait d’abord été reconnu comme une association pieuse, en 2001 une note doctrinale des évêques du Canada déclarait que les enseignements de l’Armée de Marie sont contraires à la doctrine catholique sur des points fondamentaux.
Le 17 septembre 2006  Pierre Mastropietro est intronisé  comme père de l’«Eglise de Jean»
Couronné par la fondatrice et proclamé évêque, cet acte le place en état d’excommunication.


En avril 2007 c’est tout le mouvement qui est excommunié.


La fondatrice a été canonisée de son vivant par Pierre Mastropietro.


Celui-ci a sacré un belge, Marc Bosquart comme roi de l’Eglise, il aussi « ordonné » des prêtres dont un tournaisien, Pierre André.


La fondatrice dont les membres disaient qu’elle était la réincarnation de la Vierge Marie est décédée le 25 avril 2015 à l’âge de 93 ans. Comme thème récurrent de cette communauté il faut noter la divinisation de la Vierge Marie et de la fondatrice.
Il faut être très prudent vis-à-vis de ce mouvement qui a son centre à Spiri Mairia au Canada et y organise des retraites, prières, conférences, témoignages.


Les membres se présentent souvent dans les paroisses (Canada, Nord de la France, Belgique), pour faire du recrutement.


Souvent ils se joignent aux groupes du rosaire et profitent de leur présence pour attirer chez eux, organiser des rencontres, des  témoignages avec des membres de la communauté. Les personnes au début séduites par ce que propose l’Armée de Marie pourraient vite devenir des adeptes et encourir le risque d’être embrigadées et trompées.


La communauté a en effet besoin de beaucoup d’argent pour entretenir son centre où la fondatrice était traitée dans le luxe comme une  véritable Reine.