Découvrir

Premiers contacts avec une Communauté

OÙ ?
Pèlerinages, retraites, stages, festivals, forums. Alors que vous croyez faire un voyage intéressant, vous vous retrouvez entraîné(e) dans une mouvance dont vous n’aviez pas prévu l’orientation au départ.
COMMENT ?
Des réunions conviviales ont été organisées à la suite de ces rencontres, d’autant plus appréciées qu’une renaissance et un nouveau sens de la vie vous sont proposés.
POURQUOI ?
Les accompagnateurs ont investi, d’emblée, votre affectivité et vous ont séduit : un lien particulier s’est installé entre l’accompagnant de la communauté et vous-même.
Attention si l’on vous dit que la voie Religieuse est la voie royale pour aller à Dieu, si l’on vous demande d'entrer dans cette communauté tout de suite.
Attention si l’on s’appuie sur la parole de Dieu pour vous pousser à ne plus réfléchir, par exemple, en disant : « Celui qui regarde en arrière n’est pas digne du Royaume des cieux ».

# COMMENT REAGIR ?


Sans précipitation
Oui à un réel engagement pour le Christ, mais sans précipitation et pas dans n’importe quelles conditions.
Prendre du recul
La vie religieuse est exigeante. Avant de s’engager, il faut prendre du recul pour :
- connaître et respecter les délais selon l’Eglise,
- demander conseil à une association ou à des personnes qualifiées indépendantes de la communauté où l’on envisage d’entrer et même, si possible, n’ayant pas de fonction dans l’Eglise
- en parler à un prêtre de votre connaissance, au Service des Vocations,
- découvrir d’autres Communautés. Et comparer.
Attention ! Dans une vraie Communauté, l’entrée est progressive.
Attention ! Si l’entrée est trop facile… comment sera la sortie ?
Des techniques de recrutement existent : des méthodes de discernement s’imposent.