Progresser

Vie en Communauté

#   ETUDES

 Les promesses selon lesquelles vous feriez des études ou recevriez une formation ont-elles été tenues ?
 Les études proposées ont-elles vraiment des équivalences universitaires ?
 Les enseignants ont-ils les qualifications requises ?

# OUVERTURE SUR LE MONDE

Avez-vous accès à la Presse, à des magazines ? Etes-vous tenu(e) informé(e) des grands sujets d’actualité politique ou religieuse ?
 Regardez-vous parfois certains reportages télévisés ?
Avez-vous accès à Internet ?
Quel temps vous est accordé pour vos travaux personnels: lectures, courrier ?
Le choix des livres à la bibliothèque est-il éclectique ?
Des hôtes de passage sont-ils admis ? Y a-t-il des échanges avec certains parmi eux ?

# HIERARCHIE

 Assurez-vous que les dispositions du Code de Droit Canonique soient respectées.
 Assurez-vous que les supérieurs ne confessent pas directement ceux ou celles qui dépendent d’eux.
 Sachez que la volonté de puissance se traduit, notamment, par une absence de dialogue.

# TRAVAIL

 Exigez une vie équilibrée entre la prière, le travail et le repos : évitez un état d’occupation continue, vous privant de toute réflexion et de recul.
 Sachez vous arrêter avant l’épuisement. Bannissez tout activisme et tout excès de travail, pouvant conduire à des handicaps temporaires ou irréversibles.
  Informez-vous sur votre couverture sociale, en particulier s’il en existe une, en quoi elle consiste, et ce qu’elle couvre en cas d’accident du travail ou en cas d’accident de voiture.
 Renseignez-vous sur la prévention dans les zones à risques.

Protection sociale

 * En France, l’assurance, la CAVIMAC, Caisse d’Assurance Vieillesse, Invalidité et Maladie des membres des Cultes, est obligatoire pour tous les religieux dès le noviciat. Vérifier comment sont couvertes les dépenses de soins et d’hospitalisation.
 * À l’Étranger, cette même assurance, la CAVIMAC, n’est pas obligatoire pour les religieux envoyés à l’étranger. Il n’y a pas, dans ce cas, de couverture vieillesse, invalidité. L’Entraide Missionnaire Internationale (EMI) couvre seulement les soins d’hospitalisation et de rapatriement.