Progresser

Vie en Communauté

#   ETUDES

•  Les promesses selon lesquelles vous feriez des études ou recevriez une formation ont-elles été tenues ?
•  Les études proposées ont-elles vraiment des équivalences universitaires ?
•  Les enseignants ont-ils les qualifications requises ?

# OUVERTURE SUR LE MONDE

• Avez-vous accès à la Presse, à des magazines ? Etes-vous tenu(e) informé(e) des grands sujets d’actualité politique ou religieuse ?
•  Regardez-vous parfois certains reportages télévisés ?
• Avez-vous accès à Internet ?
• Quel temps vous est accordé pour vos travaux personnels: lectures, courrier ?
• Le choix des livres à la bibliothèque est-il éclectique ?
• Des hôtes de passage sont-ils admis ? Y a-t-il des échanges avec certains parmi eux ?

# HIERARCHIE

•  Assurez-vous que les dispositions du Code de Droit Canonique soient respectées.
•  Assurez-vous que les supérieurs ne confessent pas directement ceux ou celles qui dépendent d’eux.
•  Sachez que la volonté de puissance se traduit, notamment, par une absence de dialogue.

# TRAVAIL

•  Exigez une vie équilibrée entre la prière, le travail et le repos : évitez un état d’occupation continue, vous privant de toute réflexion et de recul.
•  Sachez vous arrêter avant l’épuisement. Bannissez tout activisme et tout excès de travail, pouvant conduire à des handicaps temporaires ou irréversibles.
•   Informez-vous sur votre couverture sociale, en particulier s’il en existe une, en quoi elle consiste, et ce qu’elle couvre en cas d’accident du travail ou en cas d’accident de voiture.
•  Renseignez-vous sur la prévention dans les zones à risques.

Protection sociale

 * En France, l’assurance, la CAVIMAC, Caisse d’Assurance Vieillesse, Invalidité et Maladie des membres des Cultes, est obligatoire pour tous les religieux dès le noviciat. Vérifier comment sont couvertes les dépenses de soins et d’hospitalisation.
 * À l’Étranger, cette même assurance, la CAVIMAC, n’est pas obligatoire pour les religieux envoyés à l’étranger. Il n’y a pas, dans ce cas, de couverture vieillesse, invalidité. L’Entraide Missionnaire Internationale (EMI) couvre seulement les soins d’hospitalisation et de rapatriement.