Subir

Conséquences sur l’entourage

C’est la famille toute entière d’un religieux qui est touchée quand il se trouve dans une Communauté sujette à de graves dysfonctionnements.
Face à l’expression du désarroi des familles, les arguments les plus utilisés sont :
*   Vous n’avez pas coupé le cordon ombilical,
*  Vous êtes contre la vocation religieuse de votre enfant,
*  Votre enfant est majeur, laissez-le tranquille,
*  Vous voulez attaquer l’Eglise
✤ LES PARENTS
Certains parents, ayant un enfant religieux dans ces Communautés, ont  peur de parler en raison des représailles qui pourraient le frapper lui ou les autres enfants de la même famille, aussi engagés dans cette communauté. Quand il sort, ils ont aussi peur de parler parce qu’ils ne veulent pas nuire à sa reconstruction.
Certains perdent la foi, d’autres sont meurtris.
Les grands-parents, oncles, tantes, cousins, etc… sont éloignés, rejetés.
✤ LES COUPLES
Il y a division, rupture ou divorce à la suite de l’entrée ou de l’appartenance d’un des conjoints à une Communauté. Des couples sont mariés par des religieux prêtres: ces derniers interfèrent à tel point dans la vie du couple qu’ils les font divorcer quelques années plus tard, quand bien même ils ont eu un enfant ou plusieurs. Il n’est pas rare que cette démarche, une fois conclue, soit suivie d’une demande de nullité de mariage.

Suite...


✤  LES ENFANTS
Division entre parents et enfants, aussi impliqués dans ce conflit quel que soit leur âge. Dans le cas où ils vivent avec le conjoint appartenant à la communauté, ils sont récupérés et pris en otage par cette même communauté. Ils vivent un terrible dilemne.
Les fratries se divisent.
✤ LES PROCHES
Les meilleurs amis ne reconnaissent plus celle ou celui qu’ils ont connu(e) et dont ils ont apprécié jadis la camaraderie. Les liens se distendent sans explication. Les messages et courriers restent sans réponse. Les rares échanges qui peuvent subsister donnent lieu à un discours formaté dans lequel ils ne reconnaissent plus la personnalité de leur ami d’autrefois, ni sa spontanéité.
Les Oblats  issus de toute catégorie, dans la mouvance d’une Communauté religieuse déviante, coupent tous les liens avec ceux qui ne sont pas de cette Communauté.
Attention !
Quels que soient les apparences les conditions, il est indispensable de garder un lien avec la religieuse ou le religieux. Quand il n’y a plus qu’une visite annuelle : écrivez sans vous lasser, et si vous le pouvez, prenez des photos.
La famille est quelquefois diffamée à des accusations très graves, souvent discrédité toujours disqualifié.
Certaines familles se découragent et subissent de graves répercussions sur leur santé. Quand les familles le courage de dénoncer les dégâts et relater l’expérience qu’elles ont vécue, elles ne sont pas crues. Elles sont rejetées par leurs proches.