Premières réflexions de l'AVREF
suite à la remise du Rapport Sauvé

L’AVREF salue le remarquable travail effectué par la CIASE et remercie Monsieur Jean-Marc Sauvé et son équipe. Le rapport qui vient d’être publié permet enfin de reconnaître les multiples dénis de réalité qui ont permis si longtemps de masquer des faits insupportables.

Cela fait plus de vingt ans que l’AVREF soutient, accompagne et représente les victimes d’abus commis dans l’Eglise catholique, qu’il s’agisse de violences sexuelles, ou d’abus de pouvoir et de dérives sectaires. 

Notre association est donc la plus ancienne cellule d’écoute mise en place par des bénévoles, victimes et familles de victimes.

Nous attendons de l’Eglise non pas des discours généraux de repentance mais la prise en compte sincère et rapide de TOUTES les préconisations de la CIASE.

Ce n’est pas parce que les crimes de pédophilie et les silences qui les recouvrent sont enfin reconnus que d’autres types d’abus n’existent pas aussi dans l’Église, dans ses communautés anciennes et nouvelles. Nous rappelons que des dérives de toutes espèces continuent à nous être signalées de façon régulière.

Nous rappelons que l’abus spirituel, comme l’abus sexuel, tue.

Nous faisons remarquer que l'Eglise n'a pas à demander aux victimes de pardonner, ce serait ajouter un abus aux abus déjà existants. Si une victime souhaite effectuer un processus de réconciliation, elle devra être aidée par des médiateurs indépendants.

L’AVREF a déjà publié un ensemble de propositions dont elle regrette qu’il n’ait pas fait l’objet d’un débat approfondi avec les autorités ecclésiales et elle espère que la reconnaissance des victimes et de leurs associations donne lieu à des mesures concrètes.

L'AVREF insiste sur le fait qu'elle a informé, depuis plus de vingt ans, les autorités ecclésiales de graves dérives au sein de l'Eglise.

L'AVREF est une cellule d'écoute externe à intégrer dans le dispositif national préconisé par la CIASE.


Le Bureau de l’AVREF

Pour tout contact:
AVREF 16 rue Ingres, 31000 Toulouse 
Tel; +33 06 58 06 12 72

contact@avref.fr
www.avref.fr