Bienvenue sur notre site

International

 Your website in English : click here

 Su sitio web en español : clic aquí
 Il tuo sito web in italiano : clicca qui

  Contactez-Nous

Qui sommes nous ?
Par courrier : 3, rue Xaintrailles 75013 - Paris
Par téléphone :
 +(33) 6 58 06 12 72
Par courriel :
contact@avref.fr

 LE TELEPHONE DE L'AVREF A CHANGE 

Le numéro de téléphone de l’AVREF a changé.
Merci de le noter et de le faire noter à vos amis : il s’agit désormais du :

+(33) 6 58 06 12 72

L’ancien numéro reste encore en service quelque temps pour éviter toute perte d’appel de la part des anciens correspondants.

 charte

Nous vous assurons d’une réponse personnalisée. La personne de l’Avref qui lira votre message ne diffusera ni votre identité, ni aucune information que vous lui confierez sans votre autorisation explicite.

 L’année démarre bien à Lisieux

Les « TM » enfin exclues du sanctuaire et du Carmel.

« Les travailleuses missionnaires que je vois à Lisieux me semblent épanouies, je suis attentif à ce que leur travail puisse correspondre à leur vie communautaire », ainsi s’exprimait le père Olivier RUFFRAY, recteur du sanctuaire pour le quotidien La Croix du 20 avril 2015 suite à la plainte déposée auprès du procureur de la République de Caen par une ancienne travailleuse missionnaire échappée de Brno en Tchéquie. Cette jeune femme avait précédemment été exploitée à Lisieux par la Famille Missionnaire Donum Dei qui pratique le louage de main d’œuvre immigrée non déclarée à plusieurs diocèses en France et dans le monde.

Lire la suite...

 A propos des pervers narcissiques

Un article du quotidien « la Croix », sous la plume de Céline Hoyeau, en date du 8 novembre 2016 a retenu notre attention par son titre : « L’Eglise est un terreau favorable aux manipulateurs ».
Il est consacré à l’interview du Père Pascal Ide qui a rédigé un ouvrage consacré aux
« Manipulateurs, les personnalités narcissiques » Détecter, comprendre, agir.

Publié aux éditions de l’Emmanuel. Pour l’AVREF il ne s’agit pas d’une découverte, mais d’une confirmation de ce que notre association n’a jamais cessé de dénoncer.

Nous regrettons que l’auteur ne soit pas allé jusqu’au bout de sa démonstration, si cruelle eût-elle été, en expliquant comment ces personnalités rendent à leur tour manipulatrices les personnes de leur entourage, le cercle de celles et de ceux qui vivent sous leur emprise et reproduisent leur comportement. 

Lire la suite...

 co-fondateur de l'Arche et fondateur de st jean

Nous avions reçu le premier témoignage remarquable publié ici d'une ancienne victime du père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la Fraternité Saint-Jean, du père Thomas Philippe, frère du précédent et co-fondateur de l'Arche, et de la communauté tenue par leur soeur commune.
Par ce témoignage essentiel, on relevait que l'Arche en tant que telle avait été épargnée par les enquêtes ecclésiastiques, ce que notre témoin dénonçait, et malgré le fait que son fondateur, Jean Vanier, n'avait alors semble-t-il jamais crédité les condamnations faites par l'Eglise sur les abus commis par le frère Thomas PHILIPPE.  Suite...

 co-founder of ARCHE AND FOUNDER OF ST JEAN

Some time ago we received the first remarkable testimony published here of a former victim of Marie-Dominique PHILIPPE, founder of the Fraternity of Saint John, of his brother, Fr. Thomas PHILIPPE, co-founder of l’ARCHE, and of the community run by their sister.
 
We noted, that for this important testimony l’ARCHE, as such, was spared any ecclesial investigations, a fact that has been denounced by our witness, in spite of the fact that it would appear that the founder, Jean VANIER, gave no credit to the Church’s condemnation of the abuse committed by Fr. Thomas PHILIPPE.  More here...

 Victimes

Vous êtes victime d’une Communauté, d’un Mouvement, ou d’une personne qui a pris autorité sur vous :

  1. Vous qui aviez prononcé le vœu de Chasteté : Vous avez connu l’isolement, la rupture affective avec des êtres chers;
  2. vous qui aviez prononcé le vœu de Pauvreté : Vous avez connu l’extorsion, l’abandon, la misère intellectuelle et spirituelle;
  3. vous qui aviez prononcé le vœu d’Obéissance : Vous avez connu la soumission, le harcèlement, l’abus de pouvoir;
Alors réagissez. Rien n’est perdu.
  • Si vous y êtes encore, prenez la fuite sans regarder en arrière, recouvrez votre liberté.
  • Si vous avez quitté, vous avez fait le plus dur, vous pouvez vous reconstruire, vous devez le faire.
 L’AVREF vous accueille et vous aide : manifestez-vous !
Soutien confidentiel assuré par des familles et d’anciens membres de Communautés.

 Proches

Votre enfant ou l’un de vos proches est devenu membre d’une Communauté religieuse ou d’un mouvement ecclésial qui n’avait pas votre approbation.
Vos réticences sont justifiées par le fait que les liens familiaux ou amicaux qui vous unissaient s’affaiblissent et que des changements sont observables dans son comportement et même dans sa personnalité.
 
Alors réagissez ! Rien n’est perdu.

  • Gardez le contact avec votre proche. 
  • Ne restez pas seul(e) face à cette situation

 
L’AVREF vous accueille et vous conseille : manifestez-vous !
Soutien bénévole et confidentiel assuré par des familles et d’anciens membres de Communautés.