DEVIANCES DES ORGANISATIONS CATHOLIQUES TRADITIONNALISTES

INTRODUCTION

Le but de ce texte n'est pas de stigmatiser les communautés réputées traditionalistes mais de mettre en garde contre certaines déviances qui existent dans certains de leurs instituts. Il n'est pas non plus de suggérer qu'il y a plus de déviances dans ce type de communauté que dans celles qui ont toujours été rattachées à Rome. Encore moins de suggérer que certaines déviances sont plus fréquentes dans un institut particulier que dans un autre. C'est pourquoi ce texte considère les communautés traditionalistes dans leur ensemble et ne fait pas la distinction entre les différents instituts du point vue des déviances.

LA FRATERNITE SACERDOTALE SAINT PIE X ( FSSPX )

Elle a été fondée par Mgr Lefebvre et est actuellement dirigée par Mgr Fellay. A notre connaissance, elle s'oppose toujours à la doctrine catholique officielle et n'a pas été reconnue par Rome.
Elle est très présente en France, Suisse, Allemagne, un peu en Australie, Amérique du Nord et du Sud.
Elle a fondé des séminaires à Epone (Suisse), Zartkopfen (Allemagne), Winona (Etats-Unis), Goulburn (Australie), Buenos Aires (Argentine)
Elle dispose d'écoles dans de nombreux départements français.

LA FRATERNITE SACERDOTALE SAINT PIERRE (FSSP)

C'est une société cléricale de Vie Apostolique, reconnue par Rome et de droit pontifical.
Elle gère des paroisses dans de nombreuses villes de France : Lyon,Valence, Le Mans, Caen, Nantes, Annecy,Perpignan, Versailles, Saint-Etienne, dans les diocèses du Cotentin, de Quimper, de Tarbes et d'Annecy. Elle est également implantée en Allemagne, Amérique du Nord et du Sud, Australie, Afrique.
Elle a fondé des séminaires en Allemagne, en Suisse, et aux Etats-Unis.

L'INSTITUT DU BON PASTEUR

C'est une société cléricale de droit pontifical reconnue par le Vatican. Elle est dirigée par l'abbé Laguérie.
Elle dispose de paroisses à Bordeaux, Paris, Saint-Denis, Pont-l'-Evêque, Thionville et en Amérique du Sud.
Elle a un institut médico-pédagogique à Bury (Belgique).
Elle forme des séminaristes à Courtalin (près de Chartres).

L'INSTITUT DU CHRIST ROI

C'est une société de Vie Apostolique de droit pontifical. Elle est dirigée par Mgr Wach. Elle est implantée à Port-Marly près de Paris, Montpellier, Toulouse, Rennes, Nice.
Elle dispose d'un séminaire à Rennes et d'un autre à Griciliano près de Florence

L'INSTITUT SAINT VINCENT FERRIER

Il est de droit pontifical, a été fondé par le père Louis Marie de Blignières. Il est implanté à Chéméré le Roi (pays de la Loire) ; dans cette ville a été fondé un couvent traditionaliste apparenté aux dominicains

L'INSTITUT TRADITION FAMILLE PROPRIETE

Il est implanté à Asnières sur Seine près de Paris.
Il y a eu une scission et certains anciens membres ont créé l'association Monfort, très traditionnelle.

LES DERIVES CONNUES DANS CES INSTITUTS

Nous donnons ici un certains nombre de problèmes graves qui ont été observé dans l'un ou plusieurs de ces instituts :

  • de nombreux élèves d'établissement scolaires ont subi des actes pédophiles dans le passé ; la réaction des supérieurs est en général d'étouffer l'affaire et ne pas punir le coupable ;
  • les séminaires cherchent à recruter les étudiants dans les familles aisées ;
  • on a observé la présence de groupes homosexuels actifs dans certains séminaires ; certains étudiants qui comprennent la situation et la refusent, quittent le séminaire rapidement ; ce sont peut-être les meilleurs éléments qui prennent cette décision ;
  • un cas de racisme envers des personnes a été mentionné ;
  • la formation spirituelle n'est pas toujours d'un niveau suffisant ; la formation sociologique et psychologique est parfois complètement absente ;
  • certains supérieurs de ces instituts sont portés sur la boisson ; d'autres cherchent un confort de vie contraire à l'esprit évangélique ;
  • certains emploient des procédés malhonnêtes pour récolter des fonds et n'hésitent pas à transférer des liquidités d'une institution qu'ils contrôlent à une autre ;
  • certaines institutions ne cotisent pas à la CAVIMAC pour tous les étudiants présents dans les séminaires parce que les dirigeants trouvent que le coût en est trop élevé (environ 300 €  par mois et par étudiant) ;
  •  la manière de gouverner dans ces instituts laisse parfois à désirer : on utilise certaines faiblesses connues des membres pour avoir prise sur eux ; on va jusqu'à nommer à des postes sensibles des personnes des personnes à faiblesses connues pour pouvoir les influencer ou les faire démissionner ; certains supérieurs n'hésitent pas à humilier des membres lorsqu'ils ne sont pas exactement de l'avis du supérieur, à les exclaustrer, ou à répandre des informations fausses pour déstabiliser des personnes ;
  • Certains utilisent un stratagème pour échapper au contrôle du Vatican : les constitutions définissent de façon abstraite les règles que doivent respecter les membres d'une institution ; ce sont elles qui sont approuvées par le Vatican ; le coutumier devrait indiquer de façon concrète et plus complète ces mêmes règles ; une pratique de certains dirigeants consiste à introduire dans le coutumier des règles qui ne sont pas dans les constitutions et qui ne seraient pas acceptées par le Vatican et à faire porter les vœux des membres non pas sur les constitutions, comme cela est le cas normalement, mais sur le coutumier  ;
  • Les précautions que doivent prendre les supérieurs pour la santé des membres ne sont pas toujours respectées ; ainsi lorsqu'il y a un est malade, il peut être fait appel à un médecin amis ; il téléphone au malade sans l'examiner et lui prescrit un traitement sur une ordonnance qui est expédiée par courrier ;           

LES REACTIONS DU VATICAN AUX DERIVES

C'est le préfet de la Congrégation pour la Doctrine et la Foi et la commission Ecclesia Dei qui est dirigé par Mgr Pozzo et chargé de contrôler les instituts de droit pontifical. Certains pensent que ce contrôle est notoirement insuffisant.